BIRDY PROD présente

de 4 à 99 ans !


La pièce de théâtre "Les Contes de la Rue Broca" repart en tournée dans toute la France !

Mise en scène, création décors, costumes et musique : Guy Grimberg
Paroles : Martine Nouvel
Arrangements : Serge Léonardi

Produit par la Compagnie C'est pour de rire

LE SPECTACLE

Inspecteur Toutou

Beau, bon, mais ... bêêête !!!
Un brave chien, mi Droopy, mi Sherlock Holmes, mène l'enquête !
Un pur festival de gaffes !...
Le Petit Chaperon Rouge, le Prince Charmant, Blanche-Neige et le Petit Poucet se retrouvent entraînés dans une avalanche de catastrophes ! Une vraie pagaille dans les contes populaires traditionnels !

La Sorcière du placard aux balais

Terrible nouvelle !!!
Monsieur Pierre est en danger !!!
Au coeur de la maisonnette qu'il vient d'acheter se terre... une horrible sorcière !
Parviendra-t-il à déjouer ses redoutables pièges ?
Bachir, son fidèle ami, pourra-t-il le sauver ? Venez trembler !
Le suspense est insoutenable !

L'AUTEUR

Thibaut Boidin

PIERRE GRIPARI

Pierre Gripari est surtout connu du public comme un évrivain pour enfants. La Sorcière du placard aux balais, la Fée du robinet, le Diable aux cheveux blancs... Plébiscités par les enfants comme par les adultes, les contes de Pierre Gripari sont devenus de véritables classiques de la littérature jeunesse.
Depuis leur première parution en 1967, leur magie continue d'opérer sur chaque nouvelle génération.

Le metteur en scène

Thibaut Boidin

GUY GRIMBERG

Guy Grimberg commence en 1996 dans un petit théâtre du quartier des Halles, à Paris, avec des pièces du répertoire de Pierre Gripari (La sorcière de la rue Mouffetard, La sorcière du placard aux balais et Inspecteur Toutou).
En 1998, il propose ses spectacles aux Déchargeurs, et en 2000, au Palais des Glaces à Paris.
En 2001, il monte, avec sa compagnie La Belle et la Bête d'après le conte de Madame Leprince de Beaumont, dont le succès lui permet de rester cinq années au Palais des Glaces.
En moins d'une décennie, il a su amener le spectacle jeune public au rang du théâtre pour adultes. Grâce à lui, le spectacle jeune public devient un genre à part entière avec tous les égards rendus au spectacle adulte : même souci du détail, même souci de la perfection. 
Depuis La Belle et la Bête, on dit souvent de Guy Grimberg qu'il a ouvert la voie à toute un série de spectacles jeune public qui alors, ont envahi les scènes parisiennes. Mais rares sont ceux qui ont réussi à rivaliser avec la magie, la poésie et la féérie de ses spectacles.
Guidé par des valeurs comme la passion, le respect du public, il est avant tout amoureux des personnages ou de l'histoire qu'il présente. 
Passionné, il conçoit et dessine également les décors et les costumes de ses spectacles.

LA PRESSE EN PARLE

Image

« Ces deux spectacles connaissent un tel succès qu’ils jouent les prolongations jusqu’à fin mars. Inspecteur Toutou est une pièce prétexte à revisiter les contes traditionnels. Un brave chien inspecteur de police, un peu bête et gaffeur, se trouve mêlé aux histoires de Blanche-Neige ou du Petit Chaperon rouge. Il détournent le loup, rend service à la méchante belle-mère et transforme le destin du Petit Poucet. La pièce de Gripari, La Sorcière du placard aux balais, est une excellente adaptation : peur, suspense, pièges et farcesvse succèdent. Le public est enthousiaste ! »

« Comment se débarrasser d’une sorcière qui loge dans le placard aux balais de son charmant studio ? Que faire lorsque l’on sait seulement qu’il ne faut surtout pas chanter : « Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière ! » sous peine qu’elle surgisse de son placard pour proférer une implacable malédiction ? Comment se débarrasser de la ritournelle lorsqu’elle trotte dans la tête de son propriétaire et qu’un public composé d’un bon demi-millier d’enfants est prêt à la reprendre à tue-tête ? La Sorcière du placard aux balais joue habilement sur l’effroi des enfants capables de faire apparaître et disparaître une horrible créature. Entre rires et effrois, les enfants proposent des conseils et créent par leur chant le malheur du propriétaire damné. Il dispose de trois possibilités pour supprimer la sorcière. Laquelle sera la bonne ? Un classique de Pierre Gripari, en passe de devenir un spectacle lui aussi classique, impeccablement interprété (...). Lequel, en mêlant Blanche- Neige, la Belle au bois dormant, le Petit Poucet, s’adresse à un public un peu plus averti (6 ans). Mais on n’a pas tous les jours le plaisir de découvrir le vrai visage du miroir de la marâtre de Blanche-Neige. »

Image
Image

« Un chien, mi-Droopy mi-Sherlock Holmes, entreprend une vaste enquête dans les contes de fée. C’est l’inspecteur Toutou, plus chien que chien, moins inspecteur que jamais et qui embrouille les pistes avec maestria. La sorcière a élu domicile dans une maison qu’elle rend inhabitable et donc impossible à vendre, sauf au naïf Monsieur Pierre. De ces deux textes écrits pour les enfants (Gripari y tenait), l’équipe de C’est pour de rire a tiré d’excellentes adaptations théâtrales, avec la vigueur et le ton désinvolte des grandes comédies de boulevard. Léger et d’une finesse rare dans le genre. »

« Faire plaisir aux enfants » C’est le credo de la très sérieuse compagnie C’est pour de rire, dirigée par Guy Grimberg qui confectionne des spectacles pour le jeune public en puisant dans le meilleur du répertoire. Cette fois encore, sur la scène du Palais des Glaces, elle fait mouche en proposant l’adaptation de deux contes créés par Pierre Gripari : L’inspecteur Toutou (unique pièce de l’auteur) suivi de La Sorcière du placard aux balais. Durant près d’une heure et demie, les comédiens incarnent avec énergie, drôlerie et un talent indéniable tous les personnages de ces deux fabuleuses histoires mises en scène comme des pièces de boulevard. Dans la salle, l’attention est extrême. On frissonne, on retient son souffle, on hurle pour aider les héros, et les rires n’émanent pas que des enfants ! Car dans ces deux spectacles, à savourer dès 4 ans et l’un après l’autre, les adultes aussi prennent du plaisir. Du bonheur quoi !

Image